Les 24h du Mans

Cette course mythique est une compétition auto d’endurance qui se déroule chaque année en juin a aujourd’hui tout juste un siècle puisqu’elle a été annoncé la création de la course en 1922. Elle est la plus prestigieuse mais également la plus ancienne des courses d’endurance de sport-prototype et d’automobile de sport. Comme son nom l’indique, cette compétition dure 24 heures.

Cette compétition des 24 heures du Mans est née de la volonté de l’Automobile Club de l’Ouest qui avait le désir de proposer une course encourageant l’essor de l’automobile et plus généralement l’évolution du progrès technique. Annoncée un an auparavant par le club, la toute première édition de cette épreuve d’endurance se tient les 26 et 27 mai 1923. Les équipages, composés de deux pilotes, doivent se relayer jour et nuit.

Pour cette première édition, 33 équipages prennent le départ, non sans avoir passé au préalable des essais libres, aucune phase qualificative n’étant obligatoire à l’époque. Seul le pesage était un prérequis.

La première course a été remportée par une équipe qui a effectué 128 tours à 92 km/heure en moyenne.

D’autres grand prix de course automobile suivront et notamment :

  • en 1950 le premier grand prix de formule 1
  • 28 ans plus tard le premier Paris-Dakar
Le tout début des courses automobiles

Le Paris Rouen en 1894

Voici bientôt 128 ans qu’a eu lieu la toute première course automobile de l’histoire. C’était le 22 juillet 1894 et cette course était la « Paris-Rouen ». C’est le rédacteur de chef du « Petit journal » de l’époque, Pierre Giffart, qui avait eu l’idée d’organiser cette course. 102 concurrents avaient pris le départ dont le top départ avait été donné à huit heures du matin à Paris et autant avaient franchi la ligne d’arrivée à Rouen vers vingt heures le soir. Un tour de cadran palpitant qui avait mis en émoi pas mal de Français.

Pour ce concours, trois critères avaient été retenus pour récompenser les bolides :

  • Leur praticité
  • Leur sécurité
  • Leur prix

Avant le départ, chaque participant devait passer une épreuve éliminatoire comprenant notamment un parcours de 50 km à effectuer en moins de trois heures.

Et bien que le comte Dion ait atteint de premier Rouen vers 17h40 et un record de vitesse de 22 km/h, il n’a pas pour autant remporté la course. La raison ? Son véhicule, un tracteur à vapeur, a été disqualifié car selon l’appréciation du jury, il ne répondait pas aux critères de sécurité et d’économie.

Indianapolis en 1911

Il faut attendre une quinzaine d’années pour voir apparaître les courses automobiles de l’autre côté de l’Atlantique. Et c’est en 1911 que naît le 500 miles d’Indianapolis, course encore aujourd’hui reconnue comme un des plus grands spectacles de course automobile avec les 24H du Mans et le Prix de Monaco.https://www.cd-sport.com/cdecale/histoire-sport-automobile-dates-cl%C3%A9s